Alarme citoyens !

Sonnez l’alarme citoyens
Sortez-vous les doigts du fion
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon

Lofofora nous demandait de nous réveiller en 2002 (pour d’autres raisons que les problèmes de la Terre), malheureusement, le citoyen n’a pas compris. Aujourd’hui, nous puisons dans les dernières ressources de notre planète pour l’année 2017. A partir de demain, nous allons vivre à crédit. Il faut certes bousculer le citoyen lambda pour faire bouger les consciences mais à partir du moment où les grandes puissances mondiales consomment et exploitent à tort et à travers, comment le vietnamien, le sénégalais, l’argentin, le seine-et-marnais peuvent-ils changer le monde ?

Après un calcul très simple, je consomme à peine plus de 10 kg de viande par an (à savoir que 3 millions d’animaux sont tués en abattoirs en France par jour),  je n’ai pas de smartphone, de télévision ou console de jeu dernier cri, j’achète et consomme d’occasion la majorité du temps. Je fais ce tout petit effort parce que j’ai conscience de ma responsabilité vis-à-vis de la Terre alors que des multinationales, des pays entiers qui me font la leçon ne veulent pas faire d’effort et trouver de vraies solutions parce qu’il est plus intéressant de ramasser du pognon.

C’est très bien d’informer la population, mais au delà des constatations, aucune initiative concrète positive ne résiste aux lois du marché.

Lorsque la planète se retournera contre nous, nous serons contents de pouvoir dormir sur des liasses de billets. Mais sinon, on résout la crise quand ?

4 Réponses à “Alarme citoyens !”

  1. Virginie dit :

    C’est pour ça que nous devons agir comme tu le fais. À notre échelle, nous pouvons changer les choses. Ça peut prendre du temps mais la manière dont nous consommons est notre moyen de pression envers les grands groupes !

    • lesjoncheries dit :

      Malheureusement, nous construisons un château de cartes qui menace de céder à tous moment. Si les multinationales polluent dix fois plus que les efforts que nous faisons c’est un peu le mythe de Sisyphe…

  2. VERCRUYSSE Thomas dit :

    Chère Samantha,
    Chère Virginie,

    Merci pour cet article/billet et ce commentaire.
    Il me semble que des initiatives concrètes résistent aux lois du marché dans le domaine de l’agriculture (et dans d’autres domaines).
    Certaines sont exposées dans le documentaire « Demain » dont je vous recommande le visionnage. C’est grâce à Fabienne que je l’ai découvert.
    Bises à vous

  3. lesjoncheries dit :

    Un commentaire laissé en message privé à lire :

    En prélude à l’agonie finale et possible de notre planète, l’article présenté par Les Joncheries prouve une fois de plus qu’une prise de conscience du possible au quotidien devient nécessaire.

    À chacun de se découvrir des méthodes, les expérimenter, pour orienter son propre parcours de vie dans le meilleur.

    En transmettant ses possibilités, acquises à tous et pour tous, puis de développer tous ensemble une forme de sagesse indispensable aux ressources humaines…

    Contre les systèmes de la maladie du toujours plus, de cette forme d’esclavage moderne dans laquelle notre vie inconsciente puisque devenue insouciante s’écoule… Ouvrons par cette lutte, indispensable, un devenir d’une survie par les possibles…

    JC, le 27-08-2017

Laisser un commentaire

Vertus des pierres |
Học Nghề Đầu Bếp Ở TPHCM |
COMITE D'ENTREPRISE DU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critcroc
| Unredider