Le film de Marien B #11

EN BREF – « Money » : dans la catégorie « un film dont tout le monde se fout mais vu que c’est un polar français on va lui laisser sa chance », voici « Money », nouveau thriller du réalisateur franco-géorgien Gela Babluani qui s’était révélé il y a une dizaine d’années avec « 13 Tzameti », une oeuvre tendue du string où des types sont forcés de participer à des concours de roulette russe qui avait même fait l’objet d’un remake avec Jason Statham. Et dans « Money », qui raconte la nuit infernale de trois branleurs à la manque qui braquent sans le savoir un politicard corrompu (pléonasme ?), on y retrouve Vincent Rottiers, ancien espoir à la bonne dégaine de taulard vu dans « Dheepan », une jolie brune aux yeux magnifiques et au nom imprononçable et Benoît Magimel et son pif plein de chnouf dans un second rôle. Pourquoi pas ceci dit, vu que la France offre parfois de bons films noirs ? Mais c’est pas foufou tout ça… Malgré une évidente bonne volonté et un contexte havrais inédit, « Money » ne propose clairement rien de neuf et marche maladroitement sur les traces d’un Olivier Marchal avec un petit zeste très discret d’ironie façon Tarantino ou Guy Ritchie. Ce n’est pas que c’est dénué de tension, mais l’alchimie des acteurs, pour la plupart pas bons, ne fonctionne pas et la satire esquissée du monde politique n’a aucun impact et tourne à vide. Et il s’avère aussi que c’est très triste de voir Benoît Magimel jouer aussi mal un tueur à gages pourri avec sa bedaine de quadra bien tapé et sa tronche qui commence doucement à se faire ravager par la coke (revoyez « Les Petits Mouchoirs », il a pris vingt ans en sept ans le bonhomme !). Bref, si t’aimes les polars noirs, « Money » pourra te satisfaire, mais je crains que tu sois le seul…

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Vertus des pierres |
Học Nghề Đầu Bếp Ở TPHCM |
COMITE D'ENTREPRISE DU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critcroc
| SMS MultiServices
| Unredider