Les routes du Canada par Virginie B

Nous sommes partis à la découverte des Rocheuses canadiennes début septembre, sans savoir que le premier week-end de ce mois-ci durerait trois jours pour les canadiens. Nous avons donc eu un peu de monde sur la route et aussi un peu de fumée dans le ciel : l’Est du pays a connu beaucoup de feux de forêt et par conséquent, des gros nuages orangés envahissaient l’air. Nous étions quand même chanceux car cela se dissipait au fur et à mesure que nous avancions sur la route.

Ce qui est impressionnant est la grandeur des espaces : des montagnes immenses qui nous escortent le long de la route, on se sent vraiment petit ! Et pour profiter de cette région, nous avions décidé de faire plusieurs étapes : nous avons récupéré la voiture de location à l’aéroport de Calgary au Sud de la province pour aller à Banff.

Carte route dans les Rocheuses

Comme je l’ai écrit précédemment, nous sommes arrivés lors d’un long week-end pour les canadiens. Et Banff est une petite ville très touristique, il y avait donc beaucoup de monde à ce moment-là. Heureusement que nous pouvions nous éloigner du centre avec une petite balade le long de la rivière pour rechercher le calme de la région que nous avions imaginé. Ceci dit, c’était bien de tomber sur cette période-là car la ville était très vivante et la vue sur le Mont Norquay en plein centre-ville ajoute beaucoup de charme.

Banff

A une dizaine de minutes en voiture se trouve le lac Minnewanka. Il ne faut pas se laisser tenter par l’eau et vouloir y piquer une tête, elle est très froide (d’ailleurs, personne ne s’y baignait).

Lac Minnewanka

Deux lacs emblématiques de la région sont les lacs Moraine et Louise, à une heure et demi de voiture de Banff. Le lac Moraine est très impressionnant car on peut voir les montagnes qui l’entourent alors qu’on est encore sur la route. Et j’étais comme une enfant à voir les montagnes grandir à force de se rapprocher (paysage caché pendant quelques passages dans la forêt mais cela ajoute à l’excitation). Parmi les amis qui nous avaient rendu visite à Vancouver en août, Camille nous avait prévenus pour les places de parking. Et elle avait bien raison ! Même en arrivant à 8 h 30 du matin, nous voyions déjà des véhicules stationnés le long d’une route étroite, et nous n’étions même pas encore arrivés au lac ! Nous avons décidé d’aller jusqu’au bout pour accéder au parking et nous avions bien fait car une voiture partait au moment où nous arrivions ! Il y a peu de places de stationnement et la route est même fermée à partir de 10 heures du matin ! Bref, nous avons pu profiter de la beauté de cet endroit et même écouter le silence en marchant le long de ce lac.

Lac Moraine

A cinq minutes en voiture se trouve le lac Louise. A en croire la grandeur des parkings et l’hôtel immense bâti à coté, ce lac est l’attraction du coin. Et ce n’est pas faux : on avait l’impression de se croire à Disneyland. Il y avait beaucoup de monde, certains écoutaient leur musique avec un haut parleur (certes, j’aime beaucoup « One » de Metallica mais je ne voyais pas comment profiter de la vue avec le brouhaha ambiant). Néanmoins, le lac est très beau et nous avons pu le contempler de nouveau le lendemain matin très tôt quand nous avons déposé une personne qui était dans la même auberge que nous à Banff. C’était une toute autre atmosphère.

Lac Louise

Lors de la journée où nous sommes retournés au lac Louise, nous nous sommes mis en route pour le lac Peyto. Malheureusement, ce dernier était recouvert par la fumée (encore des restes des incendies). Mais nous avons découvert sur le chemin le lac Bow. Les couleurs étaient magnifiques, l’eau était claire et les montagnes se reflétaient dans l’eau. Rien à dire, on ne pouvait que contempler.

Lac Bow

Après quelques jours passés à Banff, nous avons repris la route pour s’enfoncer plus encore dans les Rocheuses en direction de Jasper. Sur le chemin, nous avons une nouvelle fois tenté de voir le lac Peyto et notre obstination a payé ! Après une marche de vingt minutes où nous n’avons fait que grimper, nous sommes arrivés au point de vue qui surplombe ce lac et son eau bleu turquoise !

Lac Peyto

Pour l’hébergement, nous avions trouvé une auberge à 15 km de Jasper sans eau courante, ni électricité et les toilettes sèches dans le jardin. Cela semble inconfortable de prime abord mais tant qu’on a un toit, tout va bien finalement. Chose qui n’a pas de prix est la vue qu’on avait sur le Mont Edith Cavell (composé de deux montagnes) et son glacier. Nous avons fait une marche qui permet de le voir de plus près et avons vu un ours brun et ses deux petits. Heureusement pour nous, nous étions en haut d’un colline et ils se dirigeaient vers le parking. Après avoir crié pour avertir ceux qui se trouvaient encore au début de la marche, tout le monde s’est mis à crier pour faire fuir les animaux.

Mont Edith Cavell

Je n’ai pas pris beaucoup de photos de la ville de Jasper car nous ne nous y sommes pas trop attardés, les environs semblant plus intéressants. Parmi eux, le lac Medicine qui semblait s’étendre le long de la route.

Lac Medicine

Il y a énormément de choses à voir dans cette région, je n’ai mentionné que les endroits qui m’ont le plus marqués. Même si on ne voit pas tout, chaque endroit est beau et on ne peut que ressortir heureux d’avoir vu une province aussi magnifique !

Laisser un commentaire

Vertus des pierres |
Học Nghề Đầu Bếp Ở TPHCM |
COMITE D'ENTREPRISE DU... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Critcroc
| SMS MultiServices
| Unredider