Le film de Marien B #1918

EN BREF – « L’Extraordinaire Voyage du Fakir » : vu que c’est une semaine morne au cinéma, le public attendant le second « Jurassic World » comme le Nirvana du blockbuster (sans rire, le premier vous a pas suffi, vous voulez encore vous faire violer votre enfance ?), autant aller se voir un petit feel-good movie de derrière les fagots qui évidemment, se plante en salles parce qu’on préfère quand y’a pas de leçon de vie et de naïveté parfois cathartique, on aime bien quand ça chiale et que ça charcute. Bref, voici l’adaptation du best-seller de Romain Puèrtolas, avec ce titre qui prédestinait pas vraiment de son succès : « L’Extraordinaire Voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea », oui oui, t’as bien lu ^^ ! Et pour ce faire, les producteurs ont eu envie de se la jouer international, avec un réalisateur québécois (Ken Scott, auteur du formidable « Starbuck »), une star du cinéma tamoul en tête d’affiche (Dhanush, au capital sympathie immédiat), une co-prod franco-belgo-indienne, un tournage en anglais un peu partout en Europe et plein d’acteurs d’horizons différents dont les français Bérénice Béjo et Gérard Jugnot. Bref, y’a une ambition notable et salutaire, pour ce récit farfelu et bien loin du misérabilisme d’un « Lion » où l’on suit les pérégrinations drolatiques et surprenantes d’un jeune Indien voulant déposer les cendres de sa mère à Paris, qui le conduiront à faire de belles rencontres et plus si affinités… Je voulais un film charmant et plein d’entrain, c’est exactement ce que j’ai eu : « L’Extraordinaire Voyage du Fakir » est sans cesse animé par une vibe positive, un parfait remède contre la morosité, grâce à une énergie de tous les instants, des bons sentiments pas si guimauve, des comédiens tous nickels, un joli hommage aux réfugiés de tous horizons et même une séquence chantée et dansée qui file une patate d’enfer comme dans tout bon Bollywood. Y’en aura qui ne trouveront pas ce conte moral intéressant parce que tu vois, ça manque de problématiques sociales, gnagnagna, mais perso, je voulais me dépayser et ça m’a fait du bien. Il mérite sa chance, ce serait sympa de la lui laisser…

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Vertus des pierres |
Học Nghề Đầu Bếp Ở TPHCM |
COMITE D'ENTREPRISE DU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critcroc
| SMS MultiServices
| Unredider